Accueil - Rubriques

 

     


         

 LUMIÈRE ROUGE= ARRÊT OBLIGATOIRE!

 

Le tableau de bord de votre véhicule comporte différents voyants lumineux qui veillent à la bonne marche de certaines composantes mécaniques ou électriques de votre véhicule. Leur rôle est d’attirer votre attention en cas de mauvais fonctionnement d’un de ceux-ci.  Il faut respecter ces petits voyants au plus haut point car les conséquences peuvent être désastreuses. Deux couleurs sont utilisées pour ces voyants lumineux soit l’orange et le rouge. Il faut les interpréter de la même façon que les feux installés aux intersections des rues et boulevards. L’orange indique une défectuosité mineure tandis que le rouge commande l’arrêt du moteur et une vérification afin de déceler la source du problème.  Les deux voyants les plus importants sont celui de la température et de la pression d’huile du moteur. Pour ce qui est de celui de la batterie ou alternateur, il vous informe s’il y a un problème sur le système de recharge de la batterie. Il faut quand même s’arrêter pour faire une vérification visuelle mais vous pourrez probablement vous rendre au garage le plus près en roulant. Le pire qui pourrait arriver est que le moteur s’arrête après quelques heures d’utilisation dû à la baisse de voltage de la batterie.

 

   Quand un voyant rouge s’allume, on doit s’arrêter le plus tôt possible et non pas continuer à rouler en espérant qu’elle s’éteindra par un quelconque miracle ou intervention divine. Ce serait comme brûler un feu rouge les yeux fermés en espérant qu’aucune voiture ne traversera l’intersection en même temps que nous. En effet, il peut s’en découler des bris importants allant même jusqu’au remplacement complet du moteur, une opération qui risquerait fort d’affecter votre budget voyage. Donc, lumière rouge= arrêt obligatoire!  

 

 Une fois immobilisé, éteignez le moteur quelques secondes et faites une inspection visuelle du compartiment moteur. Cette opération consiste à détecter une possible fuite de liquide réfrigérant, d’huile ou le bris d’un boyau, courroie ou toute autre composante mécanique. Vérifiez les niveaux d’antigel et d’huile moteur.  N’ouvrez jamais le bouchon du réservoir d’antigel quand le moteur est chaud car vous risqueriez de graves blessures causées par l’antigel bouillant. La température du liquide réfrigérant dépasse souvent le point d’ébullition et le système est conçu pour résister à une certaine pression. Si vous ouvrez le bouchon, vous libérez cette pression et risquez d’être ébouillanté.   

Si tout vous semble normal, vous pourrez relancer le moteur en portant attention aux  bruits  inhabituels tel un claquement excessif vous rappelant celui des souliers du célèbre Fred Astaire.  Ce son  particulier survient lors d’une surchauffe ou d’une baisse de pression d’huile. Si tel est le cas, arrêtez tout et faites remorquer le véhicule. Si le témoin ne rallume pas et que tout semble normal, reprenez la route mais soyez attentifs aux moindres changements de son ou de comportement du moteur.

 

Dans certains cas, il s’agit seulement d’une sonde défectueuse qui envoie un mauvais message au témoin lumineux mais voulez-vous vraiment prendre cette chance?

Le plus sage est de faire appel à un remorqueur qui vous transportera à un atelier de réparation en toute sécurité. Vous pouvez aussi communiquer avec votre garagiste, il saura vous conseiller. Il m’arrive souvent de dépanner des clients à distance ou du moins, leur éviter des aggravations de dommages et des dépenses inutiles.

 

Pour les véhicules plus modernes, il y a aussi le fameux voyant orange « check engine ». Celui-ci nous indique généralement une anomalie dans le système anti-pollution. La lumière est jaune, on peut donc continuer à rouler ainsi. Les véhicules de marque Volkswagen ont la réputation d’avoir le « check engine » facile. Si le moteur tourne bien et que sa consommation d’essence reste normale, ne vous inquiétez pas outre mesure. Je connais des propriétaires d’Eurovan qui circulent depuis plusieurs années avec ce voyant allumé et n’ont pas de problèmes.

 

 N’oubliez pas qu’un bon entretien préventif peut vous éviter une foule de soucis et de vous faire perdre des journées de vacances si chèrement gagnées.

Bonne route et soyez prudents!

 

Bien à vous,     

                                                René Caux

                               

Retour haut de la page