Accueil - Rubriques

 

 

 

LES FREINS, CES PRÉCIEUX ALLIÉS.

 

Vous serez tous d’accord avec moi pour dire que le système de freinage est d’une importance primordiale sur un véhicule routier. En particulier sur un véhicule récréatif souvent chargé à pleine capacité : bagages, eau, nourriture, équipement de camping, etc. On ne le réalise pas toujours mais le système de freinage est fortement sollicité lors de nos déplacements et son efficacité doit être à son maximum afin d’assurer notre sécurité et celle des autres usagers de la route.

Dû à l’âge avancé de nos véhicules, il faut redoubler de vigilance lors de l’inspection des composantes liées au système de freinage. N’hésitez pas à informer votre garagiste de tout changement de comportement lors du freinage, les moindres détails le guideront plus facilement vers la source du problème vous assurant ainsi un diagnostic précis et rapide, donc une facture probablement moins élevée.

Le système de freinage installé sur nos véhicules est de type hydraulique. C’est un système simple et efficace qui équipe les véhicules routiers depuis les années 1920 mais qui s’est beaucoup sophistiqué depuis ses débuts. Sans entrer dans les détails trop techniques, disons simplement que le dispositif de freinage comporte un piston principal (maître-cylindre), des tubulures, des disques/ étriers ou tambours/ bandes comportant chacun un ou des pistons secondaires à chaque roue. Lorsque vous appuyez sur la pédale, vous actionnez un piston qui applique une certaine pression sur le liquide contenu à l’intérieur des tubulures. Ce liquide sert à transmettre la force du maître-cylindre vers les mécanismes de chaque roue.

Pour les plus bricoleurs d’entre vous, vous pouvez très bien effectuer un examen visuel primaire afin de constater l’état général du système. Une attention particulière doit être portée sur les tubulures. La majorité des tuyaux installés sous nos véhicules sont fabriquées d’acier, il faut s’assurer que la rouille n’a pas endommagée la surface jusqu’à l’affaiblir et risquer qu’elle se brise lors d’un freinage d’urgence. Un boyau de caoutchouc flexible est aussi fixé à chaque roue afin d’absorber les mouvements de la direction ainsi que du système de suspension. C’est très important d’examiner ces boyaux à la recherche de fissures pouvant affaiblir sa membrane car celle-ci pourrait se rompre lors d’un freinage d’urgence.

Lors d’un freinage d’urgence nous appuyons très fortement sur la pédale de freins et la pression monte beaucoup plus haute qu’à l’habitude à l’intérieur des tubulures. Il est impératif que celles-ci soient aptes à tolérer toute cette pression. Si jamais un boyau se brise, le liquide s’en échappe, la pression tombe à plat, la pédale descend au plancher et vous n’avez plus de freins! Je vous laisse imaginer la suite…

Un autre élément très important du système de freinage est le liquide à freins. Nous avons vu précédemment que le liquide servait à transmettre la puissance du piston principal vers les étriers ou autres systèmes installés aux roues. La propriété du liquide à frein est qu’il est incompressible, il peut donc transmettre la puissance du piston principal vers les roues sans aucune perte de pression. L’ennemi majeur du liquide à freins est l’humidité. Suite à des années d’utilisation, l’humidité s’accumule à l’intérieur des canalisations. Lorsque les freins sont fortement sollicités, il en résulte une extrême chaleur occasionnée par la friction des bandes/ plaquettes sur les tambours ou les disques de frein. Cette chaleur intense transforme l’eau contenue dans les canalisations en vapeur et devient donc compressible. La force transmise par la pédale (maître-cylindre) sera alors absorbée par la vapeur et non transmise directement aux roues. Il en résulte une pédale spongieuse avec une efficacité à peu près nulle. Curieusement, cela se produit lorsque nous en avons le plus besoin… 

Il faut s’assurer que le taux d’humidité ne dépasse pas un certain seuil. Demandez à votre garagiste de vérifier le pourcentage d’humidité contenu dans le liquide à freins à l’aide d’un petit appareil conçu à cet effet. Cette opération devrait être effectuée lors de l’inspection mécanique annuelle. Le remplacement complet du liquide à freins n’est pas très dispendieux et peut vous éviter le pire.

N’oubliez pas que vos freins sont vos meilleurs alliés sur la route, prenez-en grand soin et ils vous le rendront bien!

             

Bien à vous,     

                                                René Caux